Jeune acteur des commerçants de thé en ligne, What-Cha séduit grâce à des arguments de poids : vente en quantité d’échantillon (10g), emballage refermable opaque, frais de port rapidement gratuits, mais surtout un degré d’information et de transparence inégalé. C’est un aspect crucial quand il concerne les thés “de spécialité”, c’est-à-dire les thés nature issus d’un terroir identifiable, représentatifs à la fois d’une origine géographique et d’un savoir-faire de fabrication. Comme pour les vins ou le café, la rareté et la qualité du produit définissent son prix, parfois très fluctuant : il est important pour le consommateur de pouvoir identifier avec certitude si son investissement reflète une réelle valorisation de la culture ou s’il nourrit au contraire une machine marketing. Du
Comme toute discipline, le thé demande de la patience autant que de la passion pour atteindre une maîtrise qui garantisse le plaisir autant que la compréhension. Beaucoup d'informations se trouvent assez facilement sur Internet, et les groupes d'intérêt des réseaux sociaux font un merveilleux travail d'échange en réunissant des amateurs néophytes et chevronnés. Mais une démarche d'apprentissage sérieuse ne peut se dispenser d'un parcours structuré, légitimé, qui fournit un socle de connaissances sûres à partir desquelles poursuivre ses propres découvertes. C'est exactement le service que fournit l'Ecole du Thé de la maison Palais des Thés : des cursus suivis qui offrent de bonnes bases sans bousculer les idées reçues. De mon côté, j'ai préféré accentuer l'aspect thématique en proposant des angles
Vous aurez peut-être remarqué quelques changements : les mentions légales, le RIB de paiement, bientôt l logo en haut de page : L'Atelier du Thé - Lauren Pascault est remplacé par Saveurs & Perspectives SAS. Que se passe-t-il donc ? Rassurez-vous, c'est toujours la même personne à la barre (votre serviteur), mais avec un statut légal différent qui me permet de nourrir de plus grands projets pour les ateliers. Pour vous, cela ne change absolument rien ; pour moi, c'est un pas essentiel vers l'ambition de vivre de ma passion. L'Atelier du Thé reste le nom d'usage de mes prestations actuelles autour du thé, mais Saveurs & Perspectives embrasse les produits gastronomiques au sens large : au fur et à
Le tasting comparatif, ou "cupping", n'a pas à l'origine pour objectif de  mettre en valeur le thé mais de faire ressortir ses défauts éventuels et de vérifier sa constance au fil des lots et des récoltes. C'est la méthode des acheteurs de thé, qui a été imposée au fil du temps par les Anglais en Inde, au Sri Lanka, en Afrique, jusqu'à devenir un standard international en 1980 sous la norme ISO 3103. On lui a reproché entre autres un format inapte à la comparaison de toutes les couleurs de thé (6min d'infusion ne conviennent pas à un thé vert), et de ne pas réchauffer les récipients avant l'infusion (ce qui fausse les paramètres). Dans le cadre d'une pratique personnelle, l'important
Grâce à tous les bienfaits relatifs à la santé dont on le pare, le thé est devenu une tendance de fond dans notre consommation de boissons chaudes ou froides. L’offre des supermarchés de proximité devient de plus en plus qualitative, les enseignes de maisons ou revendeurs indépendants fleurissent même en province, sans oublier les options d’achat sur Internet : sites spécialisés, de dégriffe, français, étrangers… S’y retrouver devient une gageure. Car si l’air du temps favorise l’expansion et la diversification de l’offre pour notre plus grand bonheur, la concurrence a ce double effet qu’elle normalise et soutient la surenchère des discours marketing – vocabulaire baigné d’authenticité, d’exclusivité et d’innovation au travers duquel il est malaisé de démêler la bonne foi des
Nous vivons une époque bénie pour les amateurs de thé : un nouveau salon ou une nouvelle boutique semble ouvrir à chaque coin de rue, offrant toujours plus de diversité et de choix. Nous sommes ravis de pouvoir découvrir une nouvelle gamme, la comparer à celles que nous connaissons déjà, enfin exprimer notre préférence. Evidemment, agir de la sorte n'a de sens qu'en partant du principe que les mélanges proposés par une enseigne lui sont propres. Alors que se passe-t-il quand on découvre qu'une marque revend les mélanges d'une autre marque ? Cela ne devrait pourtant pas nous étonner : fabriquer du thé parfumé nécessite un équipement et un savoir-faire à la fois technique et coûteux que seules peu de maisons
Le thé présenté en sachets individuels suscite instinctivement des réactions peu flatteuses : au mieux une indifférence assumée pour le produit au profit de l'emballage pratique, au pire un refus catégorique teinté de suspicion voire de dégoût. Alors que les fameux petits sachets jaunes étaient omniprésents il y a quelques années à peine, ils ont subi une diabolisation qui a éclaboussé tous leurs cousins emballés. En cause, les industriels indélicats qui rempliss(ai)ent les mousselines de poussière de thé, c'est-à-dire des résidus de feuilles de thé ramassés dans les machines trieuses. Sans aller jusque-là, il est certain que pour répondre à la production d'un produit de masse à un prix abordable pour le consommateur, le thé utilisé relève de la plus basse
Comment préparer un thé glacé ? (et ses avantages) Que ce soit l'été ou non, il est toujours agréable d'avoir une boisson rafraîchissante et savoureuse sous la main : après une séance de sport ou pour accompagner un bon bain chaud, par exemple. Le thé glacé est un petit bonheur valable en toutes saisons, mais qui n'est vendu que pendant l'été. Des alternatives en poudre existent, mais industrielles et très sucrées : on s'éloigne de la boisson douce pour revenir vers le soda. Alors comment s'affranchir du marketing saisonnier et profiter au mieux des belles saveurs du thé ? D'abord, il faut garder à l'esprit que n'importe quel thé ou infusion peut se transformer en boisson glacée pourvu qu'il soit en feuilles
Pourquoi réinfuser son thé (et comment s'y prendre) ? Vous avez certainement entendu un jour qu'il était indispensable de "rincer" votre thé, voire de l'infuser plusieurs fois de suite. Conseil venant d'un spécialiste, d'un vendeur ou de votre ami(e) passionné(e) de thé, vous hésitez à compliquer votre routine pour la seule raison de "bien faire". Je me propose dans cet article de parcourir les différentes raisons qui justifient de faire tremper vos feuilles plus d'une fois, et comment vous y prendre sans trop de difficulté. Rincer le thé De quoi s'agit-il ? Verser l'eau chaude sur les feuilles, laisser reposer 5 à 10 secondes, et jeter l'eau. Puis verser à nouveau l'eau sur les feuilles pour l'infusion proprement dite. Cette manipulation ne vaut qu'avec des