Petite gâterie aujourd'hui avec mon thé vert de Chine favori : le Bi Luo Chun (également transcrit Pi Lo Shun). Ces petites feuilles torsadées, pelucheuses, passant par toutes les nuances du vert jade, est un grand classique des montagnes Dong Ding (ou Tung Ting) de la région de Jiangsi, également renommées pour leur oolong homonyme. Les légendes abondent dans ce terroir ancien : le bi luo shun serait né des larmes d'une jeune fille pour son amoureux tué par le dragon auquel elle était promise. Même si l'une des joies du thé est de nous faire rêver, il faut surtout retenir que le territoire où est cultivé ce thé regorge également d'arbres fruitiers. Ajoutez à cela les brumes qui s'accrochent naturellement